A View of Tsá Tué BR | Une vue de la RB Tsá Tué

In a February 2017 Canadian Geographic article entitled Photos: Life inside the Tsá Tué Biosphere Reserve, photographer Angela Gzowski shared her experience shooting within the Deline community in the Northwest Territories. The photos are stunning and they provide an intimate glimpse into the life, nature, and culture in the world's first Indigenous-led biosphere reserve.

-----

Dans un article publié ce février dans le journal Canadian Geographic intitulé Photos: Life inside the Tsá Tué Biosphere Reserve, la photographe Angela Gzowski partage son expérience lors d'une séance photo avec la communauté Deline dans les Territoires du Nord-Ouest. Ces magnifiques photos offrent une vue intime sur la vie, la nature, et la culture dans la première Réserve mondiale de la biosphère qui est uniquement dirigée par une communauté autochtone.

CLICK THE IMAGE ABOVE TO READ THE ARTICLE | CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR LIRE L'ARTICLE

CLICK THE IMAGE ABOVE TO READ THE ARTICLE | CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR LIRE L'ARTICLE

Tribute to Fred Roots | Hommage à Fred Roots by CBRA Chair, Jean-Philippe Messier

***En français plus bas***

Our CBRA family and the broader Biosphere Reserve community just lost one of its most influential contributors, a founding father and a pioneer. 

At the age of 93, Dr. Fred Roots passed away unexpectedly and peacefully on October 18 2016, at his home in East Sooke on Vancouver Island in British Columbia.  

His legacy to UNESCO's Man and the Biosphere (MAB) Programme and to everything he has been involved in, here and abroad, is without comparison. 

After earning his PhD at Princeton, he joined Britain’s Scott Polar Research Institute and was chief geologist on a three-year international expedition to Antarctica that found the first evidence of the global phenomenon we now know as climate change. It was only the start. Since then, his life has been an unbelievable addition of polar expeditions, discoveries, major scientific input (over 300 scientific papers and reports), conferences (including one attended by Albert Einstein!), game-changing involvement and so on. He inspired and impacted so many people and organizations over his life, and will continue to do so. 

Fred created the Canadian MAB programme in the late 1960s, chaired it for decades and was still corresponding with us on a regular basis until his final days. He represented our country for so long at the UNESCO MAB International Coordination Council that the Chairman was used to say «Fred» instead of «Canada» in his statements. We can truly thank him to have such a network of 18 biosphere reserves across this country today. 

As recently as last March, Fred was honoured with the highest award of The Explorers Club — the Explorer’s Medal. Just so you can appreciate in which category he plays, previous winners include Robert E. Peary, Roald Amundsen, Neil Armstrong, Sir Edmund P. Hillary… 

His loss is such a shock as he was literally letting us think he was immortal. Even at over 90 years old, he was aboard the last 2 Students on Ice’s Arctic expeditions, taking part of all the hikes, workshops, giving interviews, tireless at explaining and educating youth, working on a new paper until late at night and giving a talk about it next morning. The energy of Fred Roots was just out of this world. 

You can get to know more and listen to him here: 

On a more personal note, I would like to say that Fred had a crucial role in making me feel truly inspired about MAB when I entered into this Biosphere endeavour. He had this skill and dedication to transmit passion. He wrote in Manicouagan’s designation review that «Biosphere reserves are the main tools with which UNESCO can fulfill its responsibilities on the ground, to help us understand what is happening to us, to our planet, and to demonstrate how to live more sustainably». His words are still fuelling the whole team. 

We now have to continue the journey with him in our minds and hearts. 

On behalf of CBRA, we’ll miss you Fred! 

______

Notre famille CBRA et la grande Communauté des Réserves de biosphère viennent de perdre l’un de nos collaborateurs les plus influents, un de nos pères fondateurs et un pionnier.

À l’âge de 93 ans, Dr Fred Roots est décédé de façon inattendue et paisible, le 18 octobre dernier à son domicile de East Sooke, en Colombie-Britannique.

Son héritage au programme MAB et à tout ce dans quoi il s’est impliqué, ici comme à l’étranger, est tout simplement énorme.

Après avoir obtenu son doctorat de Princeton, il a rejoint la Scott Polar Research Institute de Grande-Bretagne comme géologue en chef d’une expédition internationale de trois ans en Antarctique, qui a trouvé les premières preuves des phénomènes mondiaux que nous appelons maintenant les changements climatiques. Ce n’était que le début. Depuis, sa vie a été un cumul incroyable d’expéditions, de découvertes, de grandes contributions scientifiques (plus de 300 articles scientifiques et rapports), de conférences (dont une en présence d’Albert Einstein!), d’implications décisives et ainsi de suite. Il a inspiré et touché tant de gens et d’organisations au fil de sa vie, et continuera de le faire.

Il a créé le programme MAB canadien à la fin des années soixante, il l’a présidé pendant des décennies et correspondait encore avec nous sur une base régulière. Il a représenté notre pays pendant si longtemps au Conseil international de coordination du MAB de l’UNESCO, que le Président avait l’habitude de dire «Fred» au lieu de «Canada» dans ses déclarations. Nous pouvons vraiment le remercier d’avoir, aujourd’hui, un tel réseau de 18 RB dans ce pays .

Aussi récemment qu’en Mars dernier, Fred a reçu la plus haute distinction du «Explorers Club», soit la Explorer Medal. Juste pour que vous puissiez apprécier dans quelle catégorie il évolue, les gagnants précédents incluent Robert E. Peary, Roald Amundsen, Neil Armstrong, Sir Edmund Hillary...

Sa perte est un choc énorme. Il nous avait littéralement laissés croire qu’il était immortel. Même à plus de 90 ans, il était à bord des 2 dernières expéditions de Students on Ice en Arctique, prenant part de toutes les randonnées, ateliers, donnant des entrevues, infatigable à expliquer et éduquer les jeunes, travaillant sur un nouveau document jusque tard dans la nuit et donnant une conférence à ce sujet le lendemain matin. L’énergie de cet homme était tout simplement inexplicable.

Vous pouvez en savoir plus et l'écouter ici:

Sur une note plus personnelle, je voudrais dire que Fred a joué un rôle crucial dans mon engagement envers le MAB quand je suis entré dans le circuit. Il avait le talent et le dévouement pour transmettre la passion. Il a écrit dans l’évaluation de la désignation de Manicouagan que «Les réserves de biosphère sont les principaux outils avec lesquels l’UNESCO peut remplir ses responsabilités sur le terrain, afin de nous aider à comprendre ce qui se passe pour nous, pour notre planète, et pour démontrer comment vivre de manière plus durable». Ses paroles alimentent encore toute l’équipe.

Nous devons maintenant continuer le voyage avec Fred dans nos esprits et nos coeurs.

Au nom de CBRA, Fred, tu vas nous manquer!