Biodiversity:Canada Target 1

By 2020, at least 17% of terrestrial areas and inland water, and 10% of marine and coastal areas of Canada are conserved through networks of protected areas and other effective area-based measures.

Biodiversité: L’objectif 1 du Canada

D’ici 2020, au moins 17 % des zones terrestres et d’eaux intérieures et 10 % des zones côtières et marines sont conservées par l’entremise de réseaux d’aires protégées et d’autres mesures efficaces de conservation.

The Role of Biosphere Reserves

Le rôle des Réserves de la biosphère

Canada’s biosphere reserves are supporting and facilitating the establishment of protected and conserved areas with provinces, territories, Indigenous governments, and other key partners across the country.

Specifically, the Canadian Biosphere Reserves Association (CBRA) is exploring the potential for areas within biosphere reserves to qualify as Other Effective Area-Based Conservation Measures (OECMs) and Indigenous Protected and Conserved Areas (IPCAs). This is part of a three year (2017-2020) contribution agreement with Environment and Climate Change Canada (ECCC).

Les Réserves de la biosphère du Canada appuient et participent à l’établissement d’aires protégées et de conservation, en collaboration avec les provinces, les territoires, les gouvernements autochtones et d’autres partenaires clés partout au pays.

Plus précisément, l’Association canadienne des réserves de la biosphère (ACRB) explore le potentiel de déclarer des zones au sein des Réserves de la biosphère à titre d’Autres mesures de conservation efficace par zone (OECM) ou d’Aires protégées et de conservation autochtones (APCA). Cette démarche s’inscrit dans un accord de contribution de trois ans (2017-2020) conclu avec Environnement et Changement climatique Canada (ECCC).


 

Preliminary assessment

 

Évaluation préliminaire

Tsá Tué Biosphere Reserve, NWT    Réserve de la biosphère de Tsá Tué (T.N.-O.)

Tsá Tué Biosphere Reserve, NWT

Réserve de la biosphère de Tsá Tué (T.N.-O.)

The first step of the project was to assess whether there were any areas within Canada’s biosphere reserves that might qualify as OECMs or IPCAs:

CBRA published a report in March 2018 with preliminary findings, describing some of the opportunities for biosphere reserves, such as working with Indigenous Peoples and governments, and some of the challenges, such as moving forward with criteria for OECMs that Canada had not yet approved.

Read CBRA’s preliminary assessment report in English or French.

Fundy Biosphere Reserve, NB    Réserve de la biosphère de Fundy (N.-B.)

Fundy Biosphere Reserve, NB

Réserve de la biosphère de Fundy (N.-B.)

La première étape du projet consistait à évaluer si des zones à l’intérieur des Réserves de la biosphère du Canada pouvaient se qualifier en tant qu’OECM ou APCA :

En mars 2018, l’ACRB a publié un rapport de conclusions préliminaires qui décrit certaines possibilités (notamment collaborer avec des peuples et des gouvernements autochtones) et certains obstacles (y compris procéder avec des critères pour les OECM qui n’ont pas encore été approuvés par le gouvernement du Canada) pour les Réserves de la biosphère.

Le rapport d’évaluation préliminaire de l’ACRB est disponible en anglais et en français.


pilot project

Projet pilote

Redberry Lake Biosphere Reserve, SK    Réserve de la biosphère de Redberry Lake (SK)

Redberry Lake Biosphere Reserve, SK

Réserve de la biosphère de Redberry Lake (SK)

In the summer of 2018, CBRA launched its Canada Target 1 Pilot Project, focusing on the seven most promising examples of potential OECMs and IPCAs located in the following biosphere reserves:

  1. Tsá Tué, Northwest Territories (100% Indigenous-led) - IPCA

  2. Redberry Lake, Saskatchewan - OECM

  3. Lac Saint-Pierre, Québec - IPCA

  4. Bras d’Or Lake, Nova Scotia - OECM/IPCA

  5. Georgian Bay, Ontario - IPCA

  6. Southwest Nova, Nova Scotia - OECM

  7. Fundy, New Brunswick - IPCA

In December of 2018, CBRA published an interim progress report, telling the stories of the above biosphere reserves and the twists and turns in their journeys to establish these new protected and conserved areas. The report is currently available in English here et en français ici.

Lac Saint-Pierre Biosphere Reserve, QC    Réserve de la biosphère du Lac St-Pierre (QC)

Lac Saint-Pierre Biosphere Reserve, QC

Réserve de la biosphère du Lac St-Pierre (QC)

À l’été 2018, l’ACRB a lancé son projet pilote relatif à l’objectif 1 du Canada qui mettait l’accent sur les exemples les plus prometteurs d’OECM et d’APCA potentielles dans les Réserves de la biosphère suivantes :

1.     Tsá Tué, Territoires du Nord-Ouest (dirigée à 100 % par des Autochtones) – IPCA

2.     Redberry Lake, Saskatchewan – OECM

3.     Lac Saint-Pierre, Québec – IPCA

4.     Bras d’Or Lake, Nouvelle-Écosse – OECM/IPCA

5.     Georgian Bay, Ontario – IPCA

6.     Southwest Nova, Nouvelle-Écosse – OECM

7.     Fundy, Nouveau-Brunswick – IPCA

En décembre 2018, l’ACRB a publié un rapport intérimaire qui raconte le parcours des Réserves de la biosphère et les hauts et les bas dans leurs efforts pour établir de nouvelles aires protégées et de conservation. Le rapport est disponible en anglais et en français.


ACtion

Georgian Bay Biosphere Reserve, ON    Réserve de la biosphère de Georgian Bay (ON)

Georgian Bay Biosphere Reserve, ON

Réserve de la biosphère de Georgian Bay (ON)

In 2019, Canada’s biosphere reserves supported a variety of submissions to the Canada Nature Fund Challenge component, working with provinces, Indigenous Nations, and local partners to add both hectares and meaningful relationships to the achievement of Canada Target 1.

If Tsá Tué Biosphere Reserve alone were to be recognized as an IPCA, over 9 million hectares would be added to Canada’s protected and conserved lands. That’s 1% of the 17% goal.

ACtion

Southwest Nova Biosphere Reserve, NS    RB de Southwest Nova (N.-É.)

Southwest Nova Biosphere Reserve, NS

RB de Southwest Nova (N.-É.)

En 2019, les Réserves de la biosphère du Canada appuieront diverses demandes au programme Défi du Fonds de la nature du Canada et collaboreront avec des provinces, des Premières Nations et des partenaires locaux pour contribuer des hectares de territoire et des relations significatives à la réalisation de l’objectif 1 du Canada.

Si la Réserve de la biosphère de Tsá Tué était reconnue en tant qu’APCA, à elle-seule, elle ajouterait plus de 9 millions d’hectares aux aires protégées et de conservation du Canada. Ceci représente 1 % de l’objectif de 17 %.

Bras d’Or Lake Biosphere Reserve, NS    RB de Bras d’Or Lake (N.-É.)

Bras d’Or Lake Biosphere Reserve, NS

RB de Bras d’Or Lake (N.-É.)

CBRA NEW Logo Offical_Bilingue.png

ECCC-recognition-logo.jpg